Jardin japonais

Le jardin japonais est un héritage de la tradition nipponne. Ce type de jardin a pour but d’être le plus proche et le plus en harmonie possible avec le cadre dans lequel il est réalisé. La tendance zen a envahi depuis quelques années l’Occident, ce qui a fait connaitre le jardin japonais et explique son succès grandissant.

Jardin japonais

Un jardin japonais

Ce type de jardin se trouve très fréquemment réalisé autour de bâtiments, tels les maisons et les immeubles. Ils sont crées pour être visibles et appréciés car ils sont reconnus pour donner un sentiment d’apaisement et de sérénité. Ils sont essentiellement constitués de pierres ayant un intérêt esthétique, d’eau reconnue pour ses vertus apaisantes, de sable et de gravillons qui permettent de créer des dessins, des séparations, des allées dans les différents univers qui le composent et qui permettent d’animer celui-ci. Il n’est pas rare de mettre des ornements comme des statuettes pour parfaire sa décoration. Son but principal est de représenter un paysage de la nature, comme pour la réalisation d’un tableau avec de la peinture, la recherche d’un cadre naturel et la copie de celui-ci est le fondement essentiel dans la création de ce type de jardin. Il a aussi pour vocation de représenter un tableau réduit d’un environnement choisi. A cet effet, la réalisation implique de respecter un plan précis pour créer un effet trompe l’œil qui donne du réalisme à la mise en scène du jardin ainsi que du relief au lieu dans lequel il est installé. Il doit aussi être emblématique de quelque chose comme un élément religieux , que l’on a au préalable déterminé. Son lieu d’installation a aussi une grande importance, il n’est jamais mis au premier plan d’un lieu. On préférera toujours le placer dans un endroit discret qui permet de découvrir, à chaque fois qu’il est admiré et selon l’endroit où l’on se place, de nouveaux éléments, sous différentes perspectives. Ce principe permet de le faire paraitre plus grand qu’il n’est en réalité.

Pour ajouter de la beauté au jardin japonais, on a la possibilité de lui adjoindre des végétaux. On privilégie ceux originaires du Japon, pour rester crédible dans la réalisation du projet. Ce peuvent être par exemple des azalées, plantes très répandues dans le pays du Soleil Levant mais aussi des arbres tels les bambous, le principal étant de respecter l’harmonie dans le tableau que l’on souhaite créer. On peut aussi installer un bassin qui accueillera des espèces aquatiques telles les carpes « koï », originaires de ce pays. On ne manque pas d’ajouter au moins un lampion japonais pour parfaire ce décor aux accents asiatiques. La rigueur exigée pour sa création est récompensée par la satisfaction qu’il procure à être contemplé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *